Tout ce que vous devriez savoir sur les différents types de vin

Répandre l'amour

Vous appréciez un bon vin durant votre repas en famille ou entre amis. Il se peut que vous restiez sans réponse lorsque vos convives vous questionnent sur celui que vous leur proposez. En lisant cet article, vous en apprendrez davantage et améliorerez vos connaissances vinicoles.

Les vins secs et non effervescents

Les 3 principaux vins sont :

A découvrir également : Fan de bière artisanale ? Vous allez adorer ce site

  • le vin rouge : ce vin est obtenu grâce au raisin à peau foncée. C’est pour cela que l’on dit qu’il est issu de « cépages noirs ». Pour obtenir la couleur définitive de ce vin, la macération s’effectue avec la peau et le jus de ce raisin ;
  • le vin blanc : on utilise le même procédé que pour le rouge, sauf que le raisin est de peau claire. La macération de ce vin de « cépages blancs » se fait sans la peau ;
  • le vin rosé : il est élaboré à partir de cépages noirs. Pour avoir cette couleur rosée, il suffira que de quelques heures de macération en conservant la peau du raisin.

Pour vous initier plus concrètement, vous pouvez visiter ce site proposant des formations certifiantes.

Les vins doux et non effervescents

Les 3 principaux vins sont :

A lire aussi : À quoi sert un blender ?

  • le vin de paille : ce vin aromatique est très concentré en sucre. On obtient ce résultat en faisant sécher les meilleurs grains de la vendange sur de la paille ;
  • le vin de liqueur : il sera élaboré à partir de moût (jus de raisin non fermenté) et d’une eau-de-vie comme le cognac ou l’armagnac ;
  • les vins liquoreux : ces vins obtiennent leur taux d’alcool grâce à l’effet que va produire les levures sur le sucre des raisins. Pour cela, les grains utilisés devront avoir un taux élevé en sucre.

Pour la dégustation, ces vins doux s’accordent très bien avec tous les desserts.

Les vins pétillants

Ces vins dits effervescents comme les mousseux ou les crémants s’obtiennent par un ajout de Co2 directement dans la bouteille. Ce côté pétillant se produit aussi grâce au gaz carbonique qui s’échappe naturellement durant la fermentation. Que vous soyez vin sec, doux ou pétillant, choisissez celui qui conviendra à votre palais. Bien sûr, consommer en toute modération !

TOPTOP

Abonnez vous dans notre Newsletter